parallax background

Pourquoi j’adore avoir 30 ans

chou frisé au four
Chou frisé au four et épinards
8 janvier 2018
Smoothie au gingembre
18 janvier 2018

La joie d'avoir 30 ans

O h mon dieu, c'est vraiment arrivé. Aujourd'hui j'ai trente ans, depuis 1h25 précisément. Il se doit alors une petite récapitulation sur 30 ans de belle vie, 3 décennies d'aventure.

Le jour de ma naissance était un dimanche. Ce qui a marqué toute ma vie, car ma mère m'a toujours dit que les enfants nés un dimanche sont les plus chanceux. J'ai tellement intégré ça que je n'ai jamais eu peur facilement, cette pensée protectrice était toujours avec moi. Sinon, pas de souvenir de mes 1 jour.

 

Je me rappelle encore de mes 10 ans: J'ai eu des livres de la série "Penny". C'était une jeune fille dont le père était vétérinaire et qui vivait toujours pleines d'aventures autour des animaux. Je me rappelle aussi que j'ai eu un pot de fleur de ma grand-mère avec la promesse qu'à tous les anniversaires qui marquent une décennie j'aurai des fleurs. Elle n'a pas tenu sa promesse à mes 20 ans, mais peut-être parce qu'elle avait pitié avec les plantes (je n'ai pas la main verte…). Le plus important, je me rappelle du gâteau que j'ai eu: un gâteau au miel, dont le biscuit est fait avec beaucoup de miel, avec une crème au beurre. Un délice, à l'époque. Impossible d'en manger 2 part sinon c'était la nausée garantie, tellement c'était riche. Je ne sais plus comment ça allait niveau moral, je pense plutôt bien. Mon temps libre je l'ai passé soit dehors à grimper les arbres ou passer du temps avec les chats et les vaches à la ferme, soit sur le canapé avec un livre, soit en cuisine avec mon premier livre de cuisine. Niveau métier, je m'imaginais dans tout: avocate, fermière, prof, sage-femme, vétérinaire, astronaute,… peut être pas astronaute quand même.

 

Mes 20 ans je les ai célébrés dignement avec une grande fête d'étudiants. A cet âge, tout était devant moi, tout était possible, mais avec tellement de choix j'étais un peu perdue. Je trouve que 20 ans et les années d'après ne sont pas un âge évident. On doit déjà agir comme un adulte, et en même temps on a envie de déconner tout le temps. On a toute la vie devant soi et on doit prendre les bonnes décisions, avec toute l'incertitude si on va vraiment trouver la bonne direction. En plus, à l'époque j'étais un esprit très carré, j'ai planifié toute ma vie à l'année près. Dès qu'un plan ne marchait pas comme prévu ça m'agaçait, la flexibilité ou la tolérance ne faisaient pas partie de mon répertoire de vocabulaire. Niveau physique, je faisais déjà un peu de sport, mais pas assez pour vraiment me sentir bien dans ma peau. Trop de gras, pas assez de muscle, j'étais mince mais pas tonique du tout.  Malgré toutes ces réflexions et incertitudes, je me suis quand même bien amusée, et j'ai rencontré des personnes très belles, qui sont encore super importantes dans ma vie aujourd'hui.

 

Et puis encore 10 ans plus tard je me retrouve là, les 30 ans arrivées. Ça vous le fait aussi que vous fixez un âge dans l'avenir pour lequel vous imaginez des choses mais vous avez l'impression que ça va jamais arriver ? 30 ans pour moi c'était toujours un milestone, j'avais des idées très précises à mes 18 ans où je voulais être quand j'aurai 30 ans. Puis c'est arrivé… et je regrette tellement de ne plus avoir la liste avec les points que j'avais notés à l'époque. Une chose je sais : vegan n'y était pas listé. Pas de SpicyLia non plus. Plutôt une vie dans les jetsets à parcourir le monde en tailleur et des talons de 10cm. Pas de mari dans les barrages et surtout pas d'enfants. Les enfants, j'ai eu juste. Le reste… inimaginable comment j'ai eu faut, et heureusement !!! Je parcours le monde, mais en short et basket avec un sac sur le dos :) Je me tape des heures à travailler, mais avec quelque chose qui me passionne :) J'ai un partenaire à mes côtés dont je suis toujours follement amoureuse. Et j'ai pas d'enfants mais quand même un bébé: SpicyLia. Que j'espère beaucoup de voir grandir et prospérer les prochains mois et les années d'après. Pour pouvoir regarder à mes 40ans sur les 10 ans derniers et faire une récapitulation de toutes les étapes que j'aurai parcourues. Je suis dans une forme aujourd'hui comme jamais avant, grâce à la course, le Kung Fu, le Yoga et une manière de regarder la vie bien différemment qu'auparavant. Je suis toujours carrée et structurée, je pense que ça fait partie de mon ADN, mais un changement de plan ne me fait plus peur, au contraire. Si la vie me donne des citrons, j'en fais du limoncello ! Et puis bien sûr: l'alimentation ! Mon alimentation me donne une énergie, une pêche comme je l'ai jamais connue il y a 10 ans. Puis j'ai trouvé un vrai sens dans la vie, un objectif qui va au-delà de mon business: faire le veganisme le plus accessible possible. Et mettre la cuisine vegan au point, devenir excellente dans ce que je fais déjà bien. Bref, je suis heureuse et je me sens accomplie aujourd'hui et j'ai très hâte de commencer pleines de nouvelles aventures dans cette nouvelle décennie.

 

Vive les 30ans. 30 c'est génial. 30 ans c'est beau. Happy Birthday to me :)

 

Et pour fêter ça, je voudrais partager une recette avec vous que j'ai essayé ce weekend, pour un de mes gâteaux favori: le cheesecake !

Cheesecake coco - choco - mangue

Type de plat: cheesecake cru
Portions: 8 parts

Ingrédients

Pour la crème

  • 100 g de noix de cajou, trempée pendant 2 heures
  • 1 boîte boîte de Lait de coco 75% (mise au frigo pendant la nuit)
  • 160 g de chocolat blanc vegan (iChoc)
  • 5 dattes
  • 1 capsule de ferments lactiques (j'ai pris la marque Advanced probiotic blend)
  • 50 g d'huile de coco
  • 300 g de mangue bien mûre

Pour la pâte 

  • 150 g de speculoos
  • 80 g de beurre végétal

Instructions

  • Pour la crème, ouvrir la boîte de lait de coco réservée au frigo pendant la nuit et enlever seulement la crème qui s'est formée en haut. Boire l'eau de coco restante ou utiliser pour un smoothie par exemple.
  • Mixer la crème avec les noix de cajou jusqu'à ce que le tout soit bien soyeux. Ajouter les cultures de ferments lactiques, mixer encore et verser dans un récipient. Couvrir avec un torchon propre et laisser reposer pendant au moins 12 heures à température ambiante.
  • Quand votre crème de coco a bien fermentée (ça a un goût de fromage frais, plus prononcé qu'un yaourt), mixer les spéculoos pour obtenir une consistance de chapelure. Faire fondre le beurre végétal et ajouter à cette chapelure. Mixer pour obtenir une pâte. Mettre dans un moule à gâteau de 20cm en formant un bord de 4cm.
  • Pour la crème, faire fondre le chocolat blanc dans un bain marie avec l'huile de coco.
  • Couper la mangue en petits dés puis mixer au mixeur plongeur pour obtenir une purée de mangue très lisse.
  • Mixer la crème de coco fermentée avec les dattes.
  • Remuer bien le chocolat blanc fondu et ajouter au mélange de noix de coco. Mixer encore une fois.
  • Enlever un tiers du mélange et incorporer à la purée de mangue.
  • Maintenant verser le mélange de noix de coco dans le moule. Verser dessus le mélange à la mangue en faisant quelques grands points dans le mélange blanc. Avec un couteau ou une pique en fer ou en bois, faire une marbrure blanc-jaune.
  • Mettre au frais pendant au moins 4 heures avant de déguster.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 4 =

Restez informé !

Vous voulez rester informé des actualité de SpicyLia ? Aimez la page facebook et #suivez-moi sur Instagram !